jeudi 13 juillet 2017

Les 5 personnes clé que tu rencontreras forcément en accédant à la propriété (yeah!)

0

Si tu me suis sur Instagram, tu sais sans doute que je suis propriétaire depuis une semaine tout juste.
Pour fêter ça, j'ai fait une petite liste des cinq personnages clé que tu rencontreras dans ton cheminement vers la propriété, qui aura duré pour ma part, plus d'un an. Mais oui!


1) les agents immobiliers 
En tous j'ai du en croiser quasiment une quarantaine. On retiendra surtout celui qui m'a gentiment invitée à revenir avec mon mari, celui qui quand je l'appelle me dit "je vous envoie la fiche du bien, vous me rappelez quand vous aurez vu avec votre banque" alors que quand Chéri-Bibi l'appelle, trois minutes plus tard, il décroche un rdv sans subir le moindre interrogatoire... et un type dont l'agence s'appelait Bozimo qui nous aurait presque fait croire qu'il sortait de son jet en direct from LA, alors qu'il sortait surtout de sa cabine d'UV. On a eu énormément de mal à contenir notre fou rire.


À noter qu'on en a aussi rencontré un top, Yan Le Breton de l'agence Call'Immo dans le XVIII avec qui c'était un réel plaisir de visiter.

2) le banquier
Alors déjà nous, entre la signature du prêt et celle de l' appart, notre banquier avait démissionné, donc on a du tout reprendre avec le nouveau. Et là, ce fut le drame. Au moment de verser l'argent au notaire pour la signature, il s'est trompé. Manquait 30 000€. Signature décalée, travaux reportés, emménagement compliqué.


3) les déménageurs
On avait décidé d'acheter notre confort et de passer par des professionnels plutôt que de louer séparément un camion (105€), un monte-meubles (250€ la demie journée avec id-lift) et des bras (20€/hre/personne avec l'association Ozanam, qui fait de la réinsertion sociale). Brillante idée. Worst déménagement ever. De 8h du matin à 22h30. On déménageait un T3, hein pas un château !!! Il faut dire qu'entre 10h30 et 14h30, les mecs n'ont pas pu travailler puisque soit-disant le monte-meubles était en panne. Quand j'ai appelé le bureau pour obtenir une réduction qui me semblait plutôt justifiée (certes, je trouve toujours que les réductions dont je peux bénéficier sont justifiées!), le responsable opérationnel m'a dit "je vous fais 63€ de réduction Madame". Sur une facture à 1700€. Il a même ajouté "ah mais vous gagnez peut-être de l'argent facilement, mais 63€ c'est quand même de l'argent Madame, estimez vous heureuse". Donc l'Union des Anciens Déménageurs, à proscrire. La prochaine fois on refera le plan #radinmalin initialement prévu hein. Enfin, on n'espère pas déménager de suite.


4) le notaire (et son clerc)
N'en déplaisent à ceux qui ont des proches notaires, personnellement, j'ai été très mécontente du service fourni.
Amabilité du clerc de notaire égale à celle d'une porte de prison, ni transparence ni accompagnement alors que c'était notre premier achat... et je ne te parle pas de la fois où elle m'a littéralement engueulée au téléphone parce que mon banquier n'avait pas activé le virement des 5% préalables à la signature du compromis. Je me suis souvent demandé pourquoi l'avoir choisie, elle. Peut être parce qu'elle nous avait été recommandée par l'agence immobilière ? Et la tu te dis qu'on aurait dû se méfier (cf. paragraphe 1), certes, mais que veux-tu dans cette jungle...


5) l'entrepreneur Igor-sait-tout-faire
Bien sûr quand tu rentres dans un bien (terminologie technique!), Tu as envie que tout soit à ton goût, ou à minima, que tout soit nickel. Par exemple, nous, on aurait aimé que la salle de bain soit refaite et ne pas se doucher dans une baignoire aux joints noirs et à la faïence cassée. Ou préparer nos repas dans une pièce qui ne porte pas encore les stigmates d'une inondation vieille de 5 ans... Et pour tout ça, il y a (MasterCard oui je sais) Igor. Igor, ukrainien recommandé par une Keupine qui avait elle même refait faire son appart et qui en avait été très satisfaite. Tu comprends pas trop comment c'est possible, Igor, il a un français un peu approximatif, mais son devis est parfaitement rédigé... Et tu comprends pas trop comment c'est possible non plus, mais quel que soit le timing que tu lui donnes, Igor, il te dit qu'il peut le faire.
Bon, en l'occurrence, il va devoir peindre avec les meubles, pendant nos vacances en août et on verra bien ce que ça donne en rentrant...


Si toi aussi, tu as vécu une aventure folle en accédant à la propriété, n'hésite pas à me l'a raconter, ça me permettra de relativiser un peu 😝















lundi 26 juin 2017

Paris 2024 : been there, done that, c'était chouette !

0

Mon histoire débute dimanche dernier, tandis que je surfais à l'ombre d'un parasol... tu me visualises à Hawaï ??? J'eus aimé. Mais j'étais plutôt à l'ombre du parasol de la terrasse de mes parents et je surfais sur Facebook.
Facebook donc, qui me propose de courir pour les JO de Paris 2024. Me cherchant un tant soit peu un objectif de vie en ce moment et étant plutôt adepte des JO, je clique sur un lien sponsorisé sur mon fil d'actu (je m'étais toujours demandé qui pouvait bien cliquer sur les liens sponsorisés, ben voilà, maintenant je sais).

couplepont Paris JO
Un drône passe.
C'est la version 2017 de l'ange

Je ne comprends pas tout, du fait de l'ergonomie dégueu de la page mobile, mais suffisamment pour comprendre que Paris va faire parcourir 2024 km à ses habitants sportifs pour prouver que la ville le vaut bien, à cheval, en vélo, ou en courant les 2024 bornes. Il faut simplement choisir son parcours.

C'est là où l'ergonomie dégueu du site commence  prendre son importance. Je clique "Paris 14" puisque j'y vis et je me décide en fonction du nombre de km puisque je ne vois ni le point de départ, ni le trajet du parcours. Encore une fois, bravo l'UX :p
Bon, quitte à courir, je prends le plus long, presque 12 km. Ca me fera mon run du week-end me dis-je alors. Comme j'ai à peu près la visibilité de Gilbert Montagné sous le soleil des tropiques -l'amour s raconte en musique ique ique- sur l'itinéraire choisi et qu'il est spécifié que ce choix est définitif, j'attends le jeudi avec impatience pour recevoir le détail de mon parcours par email.

la foule sur le pont Alexandre III pour Paris 2024

Le rendez-vous est fixé pour le samedi 18h30, parc Montsouris. Conseillé de venir 30 minutes avant pour récupérer un t-shirt de couleur. Bonne élève, j'apparais à 18h et le petit groupe (11 personnes en tout, animateur inclus !) se met en route. Comme aucune vitesse minimum n'était requise, le groupe a un niveau un peu hétérogène et se scinde très vite en deux.

Comme je me crois souvent supérieure à la moyenne et que, jusqu'à présent, càd jusqu'au 3e kilomètre, ça passait tout seul, je suis le groupe de tête qui part faire une boucle pendant que le reste continue sagement l'itinéraire tracé.

2024 km de running, d'équitation et de vélo

C'est à ce moment-là que je décide d'écouter les conversations de mes cinq petits camarades runners :
- moi j'ai couru mon premier marathon là... en 3h02
- ah oui je fais 36 mn aux 10 km
- ah seulement 42, moi
- non l'écotrail de Paris, c'était moyen, au 50e km...
- là je reprends juste ; habituellement je cours 3 semi par semaine

Plait-il ?

Et puis, très vite, on s'est rendu compte que notre bifurcation était foireuse, qu'on avait perdu le reste du groupe et qu'il fallait donc accélérer pour les retrouver. S'en sont suivis quelques kilomètres douloureux à 4:40/km et heureusement, le pont Alexandre III, point de rencontre ultime des 150 parcours de course dans Paris, s'est rapproché de fait beaucoup plus rapidement que prévu et j'ai pu mettre fin à mon effort.

piste de course flottante sur la Seine

J'ai retrouvé Chéri-Bibi qui avait eu la gentillesse de m'attendre à l'arrivée, on a fait de beaux selfies au bord de la Seine avec la piste flottante en fond et on a attendu sagement 20h40 et le déroulé du tifo sur le pont. Au passage on a appris qu'il y avait un signe officiel à savor reproduire avec les mains (c'est grossomodo le logo de Paris 2024 avec tes deux mains, regarde, Anne Hidalgo te montre comment le faire)
mobilisation des parisiens sur le pont Alexandre III pour cloturer Paris en mode JO
Merci au compte twitter d'Anne Hidalgo et aux supers drônes qui ont survolé
la scène. Et la Seine aussi.


Bon, maintenant qu'on a fait tout ça (quand je dis "on", j'inclue Emmanuel Macron aussi qui a tellement donné de sa personne, si si, regardez !), j'espère qu'on va les avoir ces JO de 2024 !

tifo du pont Alexandre III pour Paris 2024



PS: toi aussi tu as "Sous le soleil des tropiques" en tête ? Sache que c'est une excellente chanson pour garder le rythme pendant ton footing :p









jeudi 1 juin 2017

Les 6 personnes à côté desquelles tu ne dois pas t'asseoir si tu veux être peinard au parc

2

Je vais souvent dans les parcs de Paris, malgré initialement un desamour profond du parc en ville (long story short: j'ai grandi à la campagne et en aucun cas un parc ne peut se substituer au vrai air pur et à la notion d'espace dans les monts du lyonnais, voilà tu sais tout, 4 ans de thérapie pour ça). Cette parenthèse étant faite je vais terminer ma phrase: je vais souvent dans les parcs de Paris pour courir. Bah oui. 😁


Le matin en semaine (parfois), le soir en semaine (un peu plus souvent) et le matin le week-end (quasiment toutes les semaines). Et là, il se trouve que j'y suis en plein après-midi de semaine. Et bien, la population y est passablement différente. 
Je te dresse ici une petite liste des gens que je ne te conseillerai pas de prendre pour voisins de sitting dans le parc mais cette liste n'engage bien évidemment que moi.
(D'aucun diront qu'à fortiori quand je pars courir le soir autour du parc parce qu'il est fermé, je les vois encore moins. Certes mais passons sur ces mauvais esprits qui voient le mal partout.)



1. Les groupes de retraités touristes 
Ils écoutent avec attention un guide leur d'écrire la grille d'entrée du parc Montsouris. Bon. Pourquoi pas après tout si tu as envie de ton quart d'heure culturel. Un quart d'heure j'ai dit.



2. Les vieux beaux qui se font bronzer en slip.
Alors déjà le slip. Ensuite le vieux qui se fait bronzer. La combinaison des deux euh comment dire? L'important c'est de ne pas s'asseoir trop près d'un pervers pépère, non?



3. Les fous qui courent en plein soleil
Je pense que j'ai aussi pu les croiser au cours de mes autres escapades FAP (Footing Au Parc), mais ils avaient l'air moins fous. À minima, ils ne tiraient pas la langue bizarrement en soufflant comme des chiens, la tête entre leur minishort (oui le fou qui court en pleine chaleur porte souvent un minishort façon marathonien)


4. Des mamans avec des bébés 
Elles leur donnent à manger des trucs et ils font une tête bizarre. Du coup ils se mettent à pleurer. Adieu calme propice à la méditation que j'étais justement venu chercher en semaine.



5. Des étudiants qui révisent
Avec des bières (variante chips/narguilé/cumul de tout). Je n'ai jamais vécu une vie d'étudiante dans laquelle je me suis octroyée pareilles séances de révision. J'ai clairement raté ma vie étudiante (+ 2 ans de thérapie). Quoi qu'il en soit, ils sont un peu (trop) excités pour satisfaire à mon aspiration méditative.


6. Des girlsband qui essaient de bronzer
Signe distinctif: t-shirt roulé jusqu'au nombril et jambes à l'air. Gloussent bruyamment "mais arrêteeuh". Peuvent être une bonne alternative à l'absence de pensée méditative (ça peut arriver après tout).
On notera particulièrement le totebag de ma voisine "famous as my echo". En ce moment, je dois faire une légère fixette parce que je ne vois pas ce qu'il y a de cool d'être aussi célèbre qu'une échographie. Et oui j'ai employé le terme "fixette", dont la dernière mention audible date de 2003.


Sinon, au parc, tu peux aussi t'asseoir à côté de moi. Je suis calme et posée sauf si tu t'asseois trop près auquel cas je vais te reluquer sévère jusqu'à ce que tu t'en sentes mal à l'aise.


Vous avez dit "pervers pépère ?"
😝

lundi 8 mai 2017

Les 10 signes qui prouvent que tu as passé un week-end entre adultes

0


Pour le week-end du 1er mai, alors qu'on començait à se réveiller en mode "euh on ferait pas quelque chose pour l'un des longs week-ends de Mai", une amie de Chéri-Bibi nous a invités dans la maison de la grand-mère de son mec. On a dit oui sans même savoir où c'est. 
- en Normandie
- encore mieux
- c'était à Arras, vous veniez aussi, non ?
- oui (bouche en coeur)

NDLR: Arras on t'aime aussi.

Bref, on a fait un week-end au vert, à Varengeville sur Mer. C'est très beau, on te le conseille, surtout si tu es invité. Même si il pleut.

Si toi aussi on t'invite à un week-end de ce type et que tu te reconnais dans les dix signes ci-dessous, alors c'est que toi aussi, tu auras passé un week-end entre grown-ups.


1°) Tu es allée en Normandie.
Et pas à Ibiza.
balade sur la plage de Varengeville par grande marée


2°) Tu as entendu plus de fois la phrase « j’ai envie de faire popo » en une journée que dans tout le reste de ta vie.
Déjà, tu ne savais même pas qu’on disait « popo » et plus « caca ». Les temps changent (oui, comme MC Solaar fait songrand retour, c’était le moment de le citer).

faire du vélo en Normandie


3°) Tu as fait connaissance avec l’âne Trotro
Et tu as pu constater que Tintin et Petit Ours Brun sont toujours in. Du coup, les temps ne changent peut-être pas tant que ça. Y a débat. C’est tendance en ce moment, le débat.

débarquement en normandie en 1942


4°) Tu faisais partie du seul couple qui n’avait pas de voiture à eux.
Normal, toi, tu as un scooter. Je t’en ai parlé ?

sieste en normandie au soleil avant de se balader


5°) 00h23 est l’heure de coucher la plus tardive de tout le week-end
Et une fois n’est pas coutume, j’étais dans les derniers ! Pour info, je suis une couche-tôt, en général, à 22h30, j’ai sommeil.

trivial pursuit le soir entre adultes


6°) Dans les provisions, il y avait des produits Auchan
Déjà, les gens avaient fait leurs courses avant le week-end. On était les seuls à ne pas avoir anticipé le repas qu’on devait préparer pour la communauté. Et ensuite, Auchan ??! La dernière fois que j’ai fait les courses chez Auchan… je ne m’en souviens même plus !!! Y a que les papas qui font les courses chez Auchan, non ? Toujours au chapitre courses, il y avait des packs de lait. Des packs de lait ? Sérieusement ? Des années que j’achète un litre tous les 3 jours à la supérette en bas de chez moi !

source d'inspiration pour Monet en normandie


7°) Toujours au chapitre courses, on avait tous apporté des (bonnes) bouteilles de vin
Et pas un pour apporter un bon vieux pack de bières. Oui, on n’avait pas anticipé la food, mais le vin, quand même. On a des principes.

plage de galets varengeville sur mer


8°) Personne n’a appelé sa mère pendant le week-end pour la rassurer
Sauf moi.


9°) A 20h30, tous les parents s’exclament avec enthousiasme « ah, la journée commence ! »
Alors qu’ils sont levés depuis une bonne douzaine d’heures. Il fut un temps où c’était le début de la pré-soirée à 20h30. (soupir)

sieste en normandie


10°) Les dimanche matin, à 10h,, certains d’entre nous, dont bien évidemment votre serviteur, ont jugé bon d’aller faire un footing d’1h30.
Il fut un temps aussi où dimanche matin signifiait lendemain de grosse teuf. Voire même, heure de coucher.


Voilà. il y a des signes qui ne trompent pas. Je suis une adulte, maintenant.

dimanche 23 avril 2017

Les 10 commandements de la conduite en scooter à Paris

0

Il y a deux mois, entrainée par la fougue d'un jeune ami auquel j'avais eu l'impudence de dire "si tu t'inscris à la formation 2 roues, ça m'intéresse", pensant ainsi prononcer l'une de ces nombreuses paroles en l'air dont on a tous le secret ("ah ouais, un cours d'aquaponey ? trop bien, fais moi signe la prochaine fois que tu y vas!"), j'ai donc effectué ma formation de 4 heures pour apprendre à conduire un 125 dans Paris. Oui, normalement, la formation dure 7 heures, mais nous, c'était quatre, on n'a pas été obligé de faire la partie théorique, ça te montre le sérieux et la crédibilité accordés à cette formation, mais enfin, passons.
La formation terminée, je me suis équipée d'un petit Yamaha NMax et, tel le chevalier Bayard, sans peur et sans reproche, me voilà partie à l'assaut du monde. Enfin, de la circulation parisienne.

Je te livre ici mes dix commandements si d'aventure toi aussi, tu veux tenter le scooter à Paris.

1°) En scooter, sans antivol à la roue tu démarreras.
Oui, dis comme ça, ça semble un peu évident. Mais crois-moi, quand tu démarres ton scooter, il peut t'arriver d'oublier de retirer le U. Et là, c'est le drame, le U se bloque dans tout plein de trucs qui sont sur ta roue (mais que tu sais pas à quoi ils servent, c'est pas parce que je conduis un scooter que je suis devenue mécano), ça peut même te causer des dégâts... La première fois que j'ai oublié d'enlever l'antivol, j'ai dû appeler Chéri-Bibi pour lui demander comment j'enlevais le U, totalement bloqué dans les rayons de la roue. (*tip* tu fais juste rouler le scooter dans le sens inverse, pour que le U reprenne sa place initiale et tu pourras le retirer facilement, logique, je sais !)

bien choisir son antivol pour son scooter


2°) En scooter, quelques problèmes techniques tu rencontreras
Surtout si, comme moi, tu as un vrai problème avec les serrures, parce que globalement, avec une seule serrure, tu peux faire plein de trucs en fonction de comment tu positionnes la clé. Par exemple, tu peux bloquer Victor, le Neiman (*alerte jeu de mot foireux*), ou, justement si tu ne tournes pas correctement la clé, ne pas le bloquer et ainsi risquer de te faire piquer encore plus ton pov' petit scooter qui dort déjà dehors tous les soirs. La serrure sert aussi à ouvrir le coffre sous la selle. Comme je n'ai toujours pas compris exactement comment tourner la clé, j'ai l'impression qu'il y a un truc mystique, un peu comme quand ta mère découvrait l'informatique dans les années 90 et qu'elle avait l'impression qu'il y avait un génie caché dans l'ordinateur (Maman, c'est pas vrai pour toi, tu as toujours été une élève studieuse et intelligente durant mes cours d'informatique).

mettre un skate dans son top case de scooter


3°) En scooter, la bonne station service tu choisiras.
Pas celle qui te demande d'aller prépayer à l'intérieur parce que tu es en deux-roues. Celle où tu peux tout faire en restant confortablement installée sur ton destrier.

choisir un beau casque de 2 roues


4°) En scooter, un anémomètre vivant tu deviendras
En tant que simple piéton, tu n'as pas conscience du vent à Paris. La moindre brise te fait voler et te demande une force de titan pour bien maintenir ta trajectoire (bon ok, j'exagère un poil pour le titan). C'est particulièrement probant sur mon itinéraire puisque je traverse deux ponts.

traverser Paris en 2 roues


5°) En scooter, la température parfaite n'existe pas.
Tu as soit trop chaud, soit trop froid. Ou même, les deux en même temps : froid aux mains, mais chaud au corps (stressée, moi ? naaan !!!).

stress avant formation scooter 125
[cette photo a été prise juste avant d'aller à la fameuse formation.
Contrairement aux apaprences, je n'en menais pas large]


6°) En scooter, la jupe tu repenseras
Adieu jupes crayons et robes serrées. Bonjour collants opaques et tablier. Précision technique pour les non-initiés : le tablier d'un scooter, c'est la couverture qu'ont tous les gens sur les genoux. Tu as vraiment cru que j'allais me pointer au bureau en tablier de cuisine ? Le tablier est ultra important si, comme moi, ce ne sont pas tes jupes qui sont courtes mais tes jambes qui sont longues, ça t'évitera de gagner le concours de la jupe la plus remontée en position assise avec les dames des trottoirs du bois de Boulogne.

[En ce jour d'élection présidentielle... #hommage]


7°) En scooter, des grosses voitures tu doubleras. Des très grosses.
Et ça, c'est le kiff ! J'avoue, tu en doubleras d'autant plus que ton trajet passe par le XVI et Neuilly. Perso, j'ai déjà grillé plusieurs Ferrari (dont une 812 superfast, pour info ça ressemble à çà.), une McLaren et pas mal de Porsche. Oui, je tiens un décompte.

On peut mettre un top case de 39L sur le NMax en plus de son coffre
[tu peux aussi doubler des Saxo, si tu veux]

8°) En scooter, naturellement des questions dont tu n'avais même pas soupçonnées l'existence, tu te poseras.
Du type : "est-ce que tous les T-Max ont un pot Akrapovic ?". Véridique, un matin, je me suis surprise à me poser cette question, alors que je ne connaissais pas l'existence dudit Akrapovic deux mois avant. Pour info, un pot Akra (pour les intimes), ça ressemble à çà et ça fait beaucoup de bruit. On le retrouve souvent sur les scooters dont le sigle "T-Max" a été repeint en doré ou en rouge et dont le conducteur porte une moumoute sur sa capuche.

Le NMax est un excellent scooter de ville, idéal pour Paris
[là, par exemple, ce n'est pas un TMax avec un pot Akra]


9°) En scooter, les gars du magasin de moto Yamaha tu tutoieras.
Et à leurs blagues grasses lors de l'immatriculation 69 de ton scooter, poliment tu souriras. Ou pas d'ailleurs. Bon à savoir : en tant que scooter, tu n'appartiens certainement pas au clan très fermé des motards, cependant, lorsque tu entres dans un magsin Yamaha, tu dois en adopter les codes et clairement, le tutoiement en fait partie ^^

Faire du 2 roues dans Paris en étant une fille



10°) En scooter, beaucoup d'ennemis imaginaires tu auras.
Un ennemi imaginaire, c'est comme un ami imaginaire, sauf qu'au lieu de lui raconter tes petits secrets, tu l'insultes de tous les noms. Mais toujours dans ta tête. Et parfois à haute voix, sauf que seul ton casque peut t'entendre. Perso, je m'en invente des nouveaux quasiment à chaque feu rouge :D

La suite au prochain épisode, j'ai encore pas mal d'aventures à te raconter sur ma vie en scooter dans Paris...
[Oui, comme ça, tu auras vu mon scooter sous toutes les coutures]

PS: J'ai un petit côté moralisateur qui ne peut s'empêcher d'ajouter un commandement numéro 11 :

11°) En scooter, d'un équipement adéquat tu te muniras et pas d'alcool, tu ne boiras.
Ca demande un peu de logistique parfois, il faut savoir s'organiser pour rentrer poser son scooter chez soi avant de rejoindre ses potes pour picoler, mais ça se fait :)

NDLR: on me dit dans l'oreillette aussi, qu'il est tout à fait possible de saisir l'occasion pour faire un peu de shopping et se racheter un blouson en cuir (de motard. le blouson, pas le cuir. enfin on sait pas) à 400€ ainsi qu'une paire de gants assortie spéciale été. On me dit aussi que si cet achat a déjà été effectué hier après-midi, il faut attendre 48h avant d'en racheter un autre. Pffff.










jeudi 30 mars 2017

Les 6 catégories de skieurs que l'on trouve sur les pistes des 3 Vallées

0

J'aime bien classer les gens dans des cases et faire des typologies dégoulinantes de clichés. Aussi, ces vacances au ski en solitaire (=tu te parles encore plus à toi même que d'habitude, c'est dire) sont-elles propices à une petite analyse du genre.

pistes Courchevel

NDLR: ces propos sont donc essentiellement valables fin mars 2017 aux 3 vallées et ne pourront en aucun cas faire l'objet d'une plainte pour propos racistes ou discriminants
skier en avril à Val Thorens

1e catégorie: les anglais
La aussi, ne nous encombrons pas de détails et dénommons anglais tout ce qui parle British très fort avec une tête très rouge. Le British à Meribel, c'est selon mes propres statistiques bien evidemment 70% des skieurs. Et le British à Meribel ne perd pas ses bonnes habitudes, une petite pinte après le ski! En ce qui concerne la British, si elle est certes bien couverte sur les pistes, au moment de la pinte, retour aux sources, elle sera, comme à son habitude le samedi soir dans son pays, fort dévêtue, voire bizarrement vêtue. J'ai croisé ce soir des nanas en petit débardeur et combinaison de déguisement de Winnie l'Ourson pendant sur les hanches. Ce que je trouve passablement gênant avec le British au ski, c'est son manque de tenue global, y compris sur les pistes. Aucune civilité et un manque de contrôle de vitesse quasi général. Premier employeur de mono ESF et consorts. À l'instant où j'écris, je suis posée face à une réserve naturelle et les British qui déjeunent au dessus de moi font un bruit pas possible. À noter que le British semble friand de snowboard. J'en vois beaucoup, beaucoup, beaucoup (genre comme au début des années 2000, c'est dire).

il y a beaucoup d'anglais en savoie


2e catégorie: les russes
Ils constituent environ 25% des skieurs des 3 Vallées (toujours selon mes propres statistiques). Le russe, fidèle à sa réputation, attaque à la gnole a 10h, peut être même avant, mais je n'étais pas sur place pour vérifier. On m'avait vendu de la russe en vison, mais je n'en ai quasiment vu aucune sur les pistes, déception! En revanche, côté look, les mecs ont l'air d'apprécier la combi intégrale. Pas celle que tu avais dans les années 90, mais un truc uni, sans ceinture ventrale qui donne l'impression que tu as un bâton mal placé. 

il y a beaucoup de russes a Meribel

Le russe se distingue également par trois petits accessoires, l'enceinte avec de la techno allemande des années 90, l'Apple watch, c'est vachement plus pratique pour skier et la GoPro quasi généralisée de 7 à 57 ans (espérance de vie moyenne du russe mâle). À noter que le premier accessoire peut aussi se retrouver dans la première catégorie.
le russe aux 3 vallées

3e catégorie: les vieux riches
S'apparente à Christian Clavier dans Bienvenue chez nous ou, si comme moi, vous n'en avez vu que la bande annonce, à Jacquart dans les Visiteurs. Il connaît tout ici et agit en seigneur, crinière au vent et doudoune Monclerc à l'appui. Madame, quant à elle, si elle skie, use et abuse du lipstick coloré façon rouge à lèvres. Ils sont eux aussi, rarement équipés en quechua. Ils sont bronzés parfaitement, sans les marques de lunettes, contrairement à moi. Les éléments de la catégorie 3 ont été remarqués dès le quai de la Gare de Lyon (NDLR)

se balader à pied dans Meribel


4e catégorie: le jeune ouaich-ouaich
Tout à fait drôle à écouter dans un télécabine, lorsque tu es avec toute une bande, + un exemplaire de la catégorie 3. Entre celui qui veut allumer sa clope dans la cabine, les blagues autour de "ma teub, mon œuvre" et celui qui nous parle de "Saint Martin de la Ville", repris par son pote "mais non, d'Albertville", le trajet passe vite. À noter que ce type de skieurs est aussi parfois équipé d'une enceinte et d'un survet FC Barcelona comme on peut le voir sur la photo.

skier avec des ouaich ouaich

On a pu remarquer dès le départ du train quelques uns de ces éléments également, relativement peu discrets.

5e catégorie : le vieux briscard d'Annecy
C'est à lui qu'on doit cette fameuse réplique "j'ai arpenté ces Vallées de long en large pendant 50 ans et je ne suis sorti aujourd'hui que parce qu'il fait beau". Il habite Annecy et snobe les stations de la Haute-Savoie pour venir à Meribel. Notons que le vieux briscard peut aussi être une paire de mamies de 70 ans qui trépignent en attendant la navette "parce que normalement on est la avant 8h" et que je retrouve en train de couper dans la poudreuse quelques heures plus tard, telles mes frères à l'adolescence remontant le skate park skis sur le dos lorsque les remontées sont fermées. Ce type de skieur veut bien te dire bonjour quand tu montes avec lui mais guère plus.

panorama en ski dans les 3 vallées sur les alpes


6e catégorie: les piétons
Ok, c'est pas des skieurs, mais quand tu les as dans ta cabine, bah t'en profites aussi, donc ils ont droit à leur propre catégorie, bien qu'un peu hétéroclite. C'est une catégorie un peu vaste dans laquelle on peut retrouver les femmes enceintes (ras), les femmes en cure à Brides les Bains et quelques vieux qui ont du mal à chausser les skis mais qui connaissent la vallée et ses sommets par cœur (des anciens catégorie 5, comme la mamie hier qui cherchait en vain l'aiguille du fruit et qui a annoncé tout de go qu'on "voit les écrins trop bien, c'est pas bon signe". C'est le "ah il va faire beau demain" a Duerne quand tu vois le Mont Blanc (oui à Duerne, tu vois le Mont Blanc) local.). Ils prennent un café en haut et admire la vue et ont bien raison. À propos, je t'ai parlé du prix du Pepsi Max pas frais (parce que les glaçons sont pas comestibles) mais avec vue sublime?
terrasse panoramique 3 vallées

Reste une catégorie subsidiaire fourre-tout dans laquelle je me place, ainsi que les beaufs bretons que j'ai croisés tout à l'heure, les espagnols d'hier sur le télésiège, les étudiants qui partent faire du hors-piste... oui, il faut bien que je rehausse le niveau de la catégorie dans laquelle je me suis placée hein...

Si tu vois une autre catégorie à laquelle je n'ai pas pensé, n'hésite pas à m'en faire part ⛷😉